Logo
happyjustice.com développez vous

Le chantage : Chantage :

Le chantage

Le chantage est définit par l'article 312 alinéas 10 du code pénal en disposant que  « le fait d'obtenir, en menaçant de révéler ou d'imputer des faits de nature à porter atteinte à l'honneur ou à la considération, soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d'un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou bien quelconques ».

Un chantage est le fait  d'extorquer de l'argent ou autre avantage par la menace de révélations préjudiciables ou diffamatoires. Le maître chanteur comme on le nomme est celui qui fait chanter ses victimes.

Il existe différent moyen de chantage  qui est le fait de menacer de révéler et le fait d'imputer des faits pouvant  porter atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne.  Concernant la menace, elle doit être faite de façon écrite ou verbale, il faut qu'elle soit certaine et constatée par les magistrats, qu'elle soit également adressée à la victime et qu'elle soit  antérieure à la révélation.



Concernant la révélation ou l'imputation des faits pouvant porter atteinte à l'honneur de la personne, il faut qu'il y ait des faits encore inconnus des gens, que la révélation porte sur des faits oubliés, des faits peu connus ou des faits douteux. De la sorte la révélation peut être le fait de confirmer un fait peu connu ou alors  douteux, en  le transformant « en un fait avéré et certain ce qui n'était jusqu'alors qu'une rumeur sujette à controverse ».

Il faut relever aussi  qu'elle doit porter sur des faits précis mais peut porter aussi  sur des sous-entendus.
De plus, la révélation du fait  doit exercer une pression sur la personne  victime du chantage. Les accusations doivent attaquer l'intégrité de la victime à travers son honneur, ou désorganiser la position sociale de la victime à travers sa considération. Peu importe que le fait alloué à la victime soit exact ou pas.

Etant un délit, il est punissable selon le type de chantage. En effet si c'est un chantage simple, le maître chanteur sera puni de 5 ans de réclusion et de 75000 euros d'amende, selon l'article 312-10 du code pénal. Si c'est un chantage aggravé, dans le cas ou le chantage fut exécuter, le maître chanteur risquera 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende selon l'article 312-11 du code pénal.

Par contre il faut souligner également que la tentative de chantage est aussi punissable selon l'article 312-12 du code pénal qui prévoit qu'il y a des peines facultatives comme par exemple l'interdiction des droits civiques, civils, l'interdiction d'exercer une fonction publique ainsi que l'interdiction de disposer d'une arme.
 
 

Si vous avez besoin d'un avocat dans n'importe qu'elle domaine juridique, vous pouvez consulter notre annuaire d'avocats ou vous trouverez les coordonnees d'avocats qui pourront intervenir aupres de vous.

Sujets connexes

Dossiers


Publicités

vos réactions

Publicité

Retrouvez nous sur facebook

Avocat du Jour


  • Ain


  • Ain


  • Bouches-du-Rhone


  • Paris


© 2011 CONSEILS AVOCATS Tous droits réservés