Logo
happyjustice.com développez vous

Besoin d'un Avocat : Avant de prendre un avocat :

Quand avez-vous besoin de l'aide d'un avocat ?

Dès que l'on est mis en examen, c'est-à-dire officiellement accusé de l'infraction qui donne lieu à l'instruction judiciaire. Très souvent, un suspect est d'abord entendu à titre de témoin, artifice qui permet de le priver de la présence d'un avocat qui le conseillerait dans les réponses à faire au juge d'instruction qui mène l'enquête. Dans ce type d'interrogatoire, on peut refuser a fde répondre à toute question et dire que l'on ne parlera qu'en présence de son avocat.
De même, en principe, on peut avoir accès à un dossier où l'on est mis en cause, que si l'on est inculpé. Mais l'article 104 du Code de procédure pénale modifié par la loi du 30 décembre 1987 permet de faire bénéficier du statut de témoin assisté (avec avocat) "toute personne, nommément visé par une plainte, assorti d'une constitution de partie civile". Cette personne pourra, sur sa demande, être entendue comme témoin et avoir accès au dossier.

      Quand vous êtes poursuivi, arrêté ou accusé d'un crime, gardez en tête que les gens prennent des avocats pour le conseil et l'expertise dans toutes sortes de situations. Vous pourrez obtenir une réponse à un problème juridique sans prendre un avocat, mais rappelez-vous toujours que quand vous vous représentez, vous pourriez avoir un « imbécile pour un client », comme dit le dicton.

      Une des premières choses à se demander en décidant de consulter un avocat est : « Qu'est-ce qui est en jeu » ?  Quand vos finances ou libertés sont dans un vrai péril, la réponse évidente est d'obtenir une aide juridique. Mais qu'appelle t'on « un vrai péril » ?
      Une amende ordinaire de stationnement est une entorse à la loi, mais vous n'avez pas besoin de consulter un avocat pour payer l'amende. Cependant, si vous avez accumulé un certain nombre de PV impayés et que les huissiers menacent de vous poursuivre en justice, vous voudriez probablement avoir un avocat pour vous aider à trouver la meilleure solution et peut-être économiser votre argent ou même pour vous éviter la prison.

      Dans les bonnes périodes aussi bien que dans les mauvaises, les individus et les entreprises demandent conseil à leurs avocats pour comprendre et fixer des droits juridiques et des intérêts financiers. Les avocats aident des clients avec des négociations de planification et d'affaires, des stratégies et des transactions. Avec le bon conseil juridique, les clients sont mieux disposés à satisfaire et à diriger les labyrinthes complexes des lois.

      Il est également, beaucoup plus facile de se consacrer pleinement à son activité après avoir consulté les avocats expérimentés pour des entreprises importantes telles que l'impôt et la planification, les négociations d'affaires et les sujets personnels de famille tels qu'adopter des enfants...
      Que devez-vous prendre en considération avant de prendre un avocat ?

      Parler à un avocat peut être la meilleure chose que vous pouvez faire si vous pensez avoir un problème juridique que vous ne pouvez pas résoudre vous-même. Si vous êtes convaincant, vous pouvez probablement arranger une consultation libre avec un avocat qui vous parlera de l'affaire.

      Quelques conflits peuvent être résolus en employant des solutions de plus en plus populaires telles que la médiation ou l'arbitrage.

      À quelle rapidité devriez-vous consulter un avocat ?

      Dans beaucoup de situations, il est évident que vous devez agir rapidement. Mais même si vous pensez avoir du temps pour considérer des solutions de rechange. Ainsi, il vaut toujours mieux commencer à rechercher un avocat le plus tôt possible.

      Si vous avez été blessé dans un accident, maintenez dans votre esprit qu'il y a des délais sur vos droits pour des poursuites judiciaires. Ces « statuts de la limitation » changent considérablement selon chaque cas et dépendent du fait et du type de chaque cas. Parfois, la loi exige d'un réclamant d'informer les défendeurs potentiels au sujet de n'importe quels dommages au cours d'une période extrêmement courte.                   
      Si vous ne vous souciez pas de vos droits, vous pourriez les perdre. Vous pourriez avoir été fâché pendant des années avec la barrière de votre voisin empiétant sur une partie de votre propriété. Mais si vous attendez trop longtemps sans objecter ou prendre une certaine action judiciaire, la loi pourrait donner à votre voisin le droit sous forme de servitude prescriptive de laisser la barrière de manière permanente à son emplacement.

      Qu'est-ce qu'un avocat ?

      L'avocat est un auxiliaire de justice qui représente et défend, assiste ou représente devant un tribunal les particuliers ou les entreprises engagés dans un procès. Il suit des affaires civiles (accidents, divorces, conflits avec les employeurs) ou pénales (délits, crimes).

      L'avocat informe ses clients sur leurs droits et leur devoirs, et donne des conseils ou des consultations juridiques. Il les renseigne sur les voies de procédures susceptibles de résoudre le litige, aide à régler le conflit à l'amiable (par exemple, dans le cadre d'une transaction avec l'adversaire) ou à l'occasion d'un procès et renseigne sur les chances de succès d'une procédure judiciaire.

      Il peut aussi rédiger des actes sous seing privé pour autrui (écrit constatant un accord établi par l'une ou l'autre ou les deux parties et signé par elles, et qui ne nécessite pas le recours à un notaire), par exemple, les statuts d'une société ou un contrat d'entreprise.

      Il effectue et accomplit également au nom et pour le compte de ses clients des démarches ou formalités.

      En matière pénale, il prend la parole pour défendre les personnes soupçonnées d'une infraction ou pour représenter les intérêts des victimes, tout au long de la procédure.

      L'exposé de sa plaidoirie (côté défense) ou de son réquisitoire (côté accusation) est le temps fort du procès pour un avocat. C'est effectivement à ce moment-là qu'il doit se montrer particulièrement convaincant, argumenter le plus efficacement possible, et ne pas se laisser démonter par la partie adverse afin de défendre au mieux les intérêts de son client.

      En matière civile, l'avocat accomplit les actes nécessaires à la procédure et prépare des "conclusions" qui exposent les prétentions de son client en fait et en droit. Ces conclusions sont communiquées à l'adversaire, afin qu'il puisse y répondre, et réciproquement.

      Il représente le justiciable devant le tribunal (il "postule"), et accomplit les formalités du procès en son nom.

      L'avocat est tenu de respecter un ensemble de règles professionnelles et de devoirs, sous peine de radiation par l'ordre des avocats. Tenu au secret professionnel, il est le confident de toutes les difficultés à propos desquelles il a un devoir de confidentialité et doit être capable de s'adapter à toute situation. Organisé et rigoureux, il a un devoir d'information vis-à-vis de son client. Il prête serment de les respecter dès qu'il accède à la profession. Personnage charismatique, il se distingue par ses talents d'orateur et son fort pouvoir de persuasion. Équilibré, réactif, il sait gérer les tensions, notamment au moment de l'audience, et se remettre en question, surtout lorsqu'il débute. Autres compétences exigées : d'excellentes capacités rédactionnelles et une totale maîtrise des textes de loi.

      Certains avocats sont spécialisés dans un domaine, par exemple dans la défense et le conseil des mineurs ou la propriété intellectuelle ou encore les baux ruraux.

      Les avocats participent enfin à l'accès au droit, en donnant des consultations juridiques gratuites pour les plus démunis dans les palais de justice, les maisons de justice et du droit et les mairies.

      Comment devenir avocat ?

      Il faut d'abord être titulaire d'une maîtrise (master 1) en droit ou de l'un des diplômes reconnus comme équivalent par arrêté du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et du ministre de l'Éducation nationale.
      Il faut ensuite réussir l'examen d'entrée à uncentre régional de formation professionnelle (CRFP), lequel est organisé par les universités. Cet examen peut être préparé au sein d'un institut d'études judiciaires (IEJ).

      La formation s'organise selon trois modules :

      Une formation de six mois, délivrée par les centres régionaux de formation professionnelle, est consacrée aux enseignements portant notamment sur le statut, la déontologie et les aspects pratiques de l'exercice de la profession. Cette formation est commune à tous les élèves avocats ;

      Un module de six à huit mois est consacré à la réalisation d'un projet pédagogique individuel. Ce module doit encourager l'élève avocat à définir ses choix personnels et préparer en conséquence son intégration professionnelle ;

      Au cours de la troisième période, l'élève avocat effectueun stage auprès d'un avocat.

      A l'issue de cette formation, les étudiants sont soumis à l'examen de sortie : le Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat (CAPA). Dès l'obtention du CAPA, ils peuvent solliciter leur inscription au tableau du barreau de leur choix.

      Chaque année, environ 2200 avocats prêtent serment.
      L'examen d'entrée au centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA) ne peut être présenté que trois fois.
      La formation continue a pour objectif d'assurer la mise à jour et le perfectionnement des connaissances de l'avocat inscrit au tableau de l'ordre. La durée est de vingt heures au cours d'une année civile ou de quarante heures au cours de deux années consécutives.
      La rémunération

      La rémunération des avocats varie selon l'activité, la renommée et la localisation du cabinet. L'avocat perçoit des honoraires libres, fixés en accord avec son client. Le montant des honoraires est fixé librement et peut faire l'objet d'un contrat écrit dès le premier entretien : la "convention d'honoraires".

      Les deux systèmes les plus courants sont :

      La rémunération au forfait (par dossier ou par abonnement) ;

      La rémunération au temps passé, sur la base d'un taux horaire qui dépend, notamment, de la complexité de l'affaire, ainsi que de la spécialité, de la notoriété et de la structure d'exercice de l'avocat . Proposé par le site http://www.metiers.justice.gouv.fr/


      Quel est votre but final?

      C'est une question facile si vous vous trouvez accusé d'un crime ou victime d'une arnaque. Dans ce cas, votre but est de garder votre argent ou d'éviter les sanctions criminelles.

      Dans d'autres situations, votre objectif peut être moins clair. Si votre employeur vous a renvoyé, vous pourrez vouloir récupérer votre travail. Si vous souffrez des dommages d'un produit défectueux, vous pourriez souhaiter récupérer une somme d'argent. Vous pouvez aussi être confrontés à une situation où vous devez chercher une injonction contre quelqu'un. Pensez à ces choses avant de chercher un avocat.
      Vous devez être réaliste au sujet de vos chances de gain et que votre cas en vaut la peine.

      Si vous n'êtes pas sûr de vos droits, cela peut valoir la peine de prendre un avocat pour évaluer votre situation et pour vous aider à défendre vos droits. Même si vous devez payer quelques centaines d'euros pour consulter un avocat, ce pourrait être un investissement très sage.

      De quel type d'avocat avez-vous besoin ?

      Beaucoup d'avocats se spécialisent dans un domaine particulier. D'autres avocats manipulent un éventail de sujets.

      En connaître un peu sur la législation vous aidera à devenir un client plus futé. Du droit pénal au droit de famille à l'imposition..., Conseils-Avocats.com vous fournit des informations très utiles qui peuvent vous aider à prendre de meilleures décisions en ce qui concerne vos problèmes juridiques.

Si vous avez besoin d'un avocat dans n'importe qu'elle domaine juridique, vous pouvez consulter notre annuaire d'avocats ou vous trouverez les coordonnees d'avocats qui pourront intervenir aupres de vous.

Sujets connexes

Dossiers


Publicités

vos réactions

Publicité

Retrouvez nous sur facebook

Avocat du Jour


  • Ain


  • Ain


  • Bouches-du-Rhone


  • Paris


© 2011 CONSEILS AVOCATS Tous droits réservés